Echanger sa voiture par une voiture plus écologique et payer son loyer avec la différence de budget: bientôt possible !

cashforcar

Le cash for car, appelé officiellement allocation de mobilité, n’a pas rencontré jusqu’à ce jour un grand succès. On parle d’une vingtaine de travailleurs d’après une étude de SD Worx.

Afin notamment d’améliorer l’attractivité de cette mesure, le gouvernement a approuvé il y a quelques semaines l’avant-projet de loi introduisant une nouvelle mesure: le budget mobilité.

Contrairement au cash for car qui suppose que le travailleur renonce à sa voiture de société, le budget mobilité permettra au travailleur d’échanger sa voiture contre une voiture respectueuse de l’environnement et d’utiliser la différence de budget dans des moyens de transports durables.

La grande innovation du budget mobilité est de considérer comme un moyen de transport durable, les frais de logement (à savoir les loyers ou les intérêts d’un prêt hypothécaire) concernant le domicile établi dans un rayon de 5 kilomètres du lieu habituel de travail.

Imaginons par exemple qu’un travailleur renonce à une voiture représentant un budget de 650€ par mois ou 7.800 € carte carburant incluse (budget d’une VW Passat par exemple) au profit d’un véhicule ayant un budget de 500 € par mois ou 6.000 € par an (carte carburant incluse), le travailleur qui réside dans les 5 km de son lieu habituel de travail pourra recevoir le solde, soit 1.800 € dans cet exemple, pour financer son loyer ou les intérêts de son prêt hypothécaire.

Dans l’état actuel des textes, le budget mobilité devrait entrer en vigueur le 1er octobre prochain. Il est toutefois fort probable que la loi ne soit publiée que bien après, dans la mesure où l’avant-projet de loi n’est pas encore déposé à la Chambre.

Younity vous tiendra informés des développements.